Cassandre Beaugrand, un cinquième titre dans la douleur

Cassandre Beaugrand est devenue pour la cinquième fois consécutive championne de France de cross country le 26 février à Saint-Galmier (Loire). Une nouveau sacre que la jeune licenciée de l'AS Monaco athlétisme peine à savourer pleinement.

2013, 2014, 2015, 2016 et maintenant 2017. On pourrait finir par croire que le titre de championne de France en cross-country lui est destiné. Chaque saison, son nom marque l'événement. Une nouvelle fois, le succès était au rendez-vous, mais la satisfaction, elle, ne l'est pas vraiment. Et pourtant… Avec ce cinquième titre consécutif, Cassandre Beaugrand a réalisé un exploit que l'on peut considérer d'inégalable. Le record de quatre sacres d'affilée de Florence Calvin appartient désormais au passé.

Unnamed

Au mental

L'euphorie des grandes victoires est aux abonnés absentes. Il y a des moments où tout ne se passe pas vraiment comme prévu. Tout le monde s'accorde à dire qu'un mental de haut niveau différencie le champion du simple sportif. Alors quand le physique ne suit pas, la tête prend le relai. "J'aurais voulu plus me battre avec le groupe de tête. Au début, je ne suis pas mal partie et après ça s'est vite compliqué et j'ai fini par le lâcher. Au final, je me suis retrouvée seule pendant la course. Mais j'ai continué, car mon objectif principal restait quand même le titre. C'était hors de question que je m'arrête, mais quand j'ai vu que je décrochais autant et qu'il restait plus de la moitié à parcourir, je me suis dit que ça allait être vraiment dur. Ça s'est vraiment joué au mental." 

Article Cassandre 6

Avant même le début de la course, la jeune sociétaire de l'AS Monaco se sentait diminuée physiquement. Elle ressentait "une perte d'énergie" et "une fatigue rapide" lors de ses efforts musculaires. Dans l'incompréhension, elle n'a pas tardé à prendre les mesures nécessaires pour expliquer ces anomalies : " physiquement je n'étais pas au top. J'ai donc fait une prise de sang le lendemain et j'avais une petite carence en fer. Ça explique un peu pourquoi je n'étais pas au top ces derniers temps. J'étais soulagée de trouver une réponse à ce coup de moins bien et pouvoir régler ce problème." Au-delà du titre, c'est autre chose que Cassandre Beaugrand visait ce dimanche là.

Viser plus haut

Tout est une question d'avenir. L'an prochain, c'est en seniors qu'elle participera à la compétition. Ces derniers championnats de France en catégorie espoirs étaient pour elle une manière d'appréhender son passage à l'échelon supérieur. D'où cette satisfaction mesurée lorsqu'elle a vu son nom en quinzième position du scratch. "J'étais contente c'est sûr et j'espère continuer à en gagner davantage. Mais cette course m'a permis de me rendre compte du travail qu'il y a encore à accomplir pour pouvoir, plus tard, décrocher des titres en senior. Je suis toujours un peu déçue, mais je préfère passer à autre chose."

Diaporama Img 9801

C'est à Monaco et sans forcer que Cassandre Beaugrand a repris l'entraînement. La saison de cross-country terminée, elle se tourne maintenant vers le triathlon, une discipline dans laquelle elle excelle également. Dans moins d'un mois, elle participera à une compétition importante dans sa course à la qualification aux championnats d'Europe, qui se dérouleront en fin d'année. Une compétition qu'elle a déjà remporté l'an passé en sprint. Cette année, c'est dans un format courte distance que la triathlète, membre de l'Équipe De France juniors, va tenter de monter une nouvelle fois, sur le toit de l'Europe.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos