Les monégasques 
à l'assaut de l'Islande

Après le Luxembourg en 2013, c'est l'Islande qui a accueilli cette année les Jeux des Petits États d'Europe. Du 1er au 6 juin, des centaines d'athlètes ont représenté leur pays (Luxembourg, Malte, Liechtenstein, Chypre, Andorre, San Marin, Montenegro, Islande, Monaco) sur différentes disciplines. Comme souvent dans ces compétitions, la délégation monégasque était importante, puisque composée de 141 personnes, sportifs, entraîneurs et officiels compris, dont certains partaient pour la première fois aux JPEE.

Bracco et Blanc, première 

Jc Bracco 1Johan Blanc 1

Au sein de la délégation de judokas qui s'est rendue en Islande se trouvaient deux nouveaux. Jean-Christophe Bracco (30 ans, -81 kg) et Johan Blanc ont ainsi pu participer pour la première fois aux Jeux des Petits États d'Europe. "Très fier de représenter la Principauté", Jean-Christophe Bracco savourait déjà le fait de partir sur une compétition internationale à quelques heures du départ pour l'île aux nombreux volcans. Agent de la Sûreté Publique à Monaco, cet ancien champion de France de judo est arrivé en Principauté voilà 4 ans. Pratiquant depuis l'enfance, il avoue d'ailleurs que ses parents l'y avaient mis à cause de son côté "turbulent". Et comme pour beaucoup, c'est en discutant avec Marcel Pietri que sa décision de venir au Judo Club Monaco a été prise.

 C'est d'ailleurs le cas de Johan Blanc, l'autre nouveau de la bande. Inscrit dans la compétition par équipe chez les -90 kg, ami de Loïc Pietri de longue date, il a intégré le club monégasque il y a 5 ans.  Cette sélection pour les JPEE est d'ailleurs une nouvelle qu'il a accueillie avec joie. "J'aime faire les compétitions, et je voulais m'investir un peu pour Monaco, pour le club. Et cela me fait plaisir d'aller faire des compétitions à l'extérieur." Malgré cette motivation, les judokas ont eu une préparation difficile comme l'explique leur entraîneur, Marcel Pietri. "C'était un peu difficile pour nous car le stade ferme un peu trop souvent à cause des matches de football".

Natation : Place aux jeunes

Img 1332

Cette année encore, Michel Pou emmène avec lui un groupe très jeune pour les Jeux des Petits États d'Europe. Parmi les dix-huit présents, huit ont découvert cet évènement pour la première fois.  Âgés de 13 à 21 ans, tous sont amoureux de l'eau et de la sensation que leur procure le fait d'y glisser dedans. Ils s'appellent Léo, Lison, Marion, Tiffany, Sergueï, Andrea, Laurianne ou Yohan et tous ont commencé alors qu'ils n'étaient que de petits bouts de chou. 

Tantôt stressés par l'envergure de l'évènement, tantôt excités à l'idée de prendre part à leurs premiers Jeux, ils étaient surtout très fiers d'avoir été choisis pour représenter les couleurs de Monaco. Malgré leur jeune âge, pour la majeure partie, tous voyaient d'un bon œil l'idée de se frotter à des nageurs venus d'autres pays, bien que bon nombre d'entre eux aient déjà participé au Mare Nostrum. Avant le départ, Michel Pou confiait "aborder les Jeux avec envie et détermination et j'espère que les jeunes qui partent avec nous pourront exprimer aux mieux leurs qualités malgré un contexte difficile en natation vu le niveau."

La première des golfeurs

Nicolas Noaro  équipe Wmi  De Rigueur

Le golf était cette année au programme des Jeux des Petits États d'Europe pour la première fois dans l'histoire de ces jeux. Une petite révolution, d'autant que la température a sans doute été assez basse. Mais les représentants de Monaco n'avaient pas l'air de la craindre plus que ça, à l'image de Frédéric Ruffier Meray. "On est au Mont Agel toute l'année, à 900 mètres d'altitude, donc l'hiver, on a des températures proches ou en dessous de zéro. Mais de toute manière, tout le monde sera logé à la même enseigne." Ils étaient ainsi 7 à partir pour découvrir l'Islande et les JPEE : Helga Piaget, Sophie Sandolo et Sophie Halsall pour les femmes, et Sandro Piaget, Luigi Zenere et Frédéric Ruffier Meray donc, pour les hommes. Tous étant accompagnés par le coach et capitaine Patrice Barquez.

Page 1/3

Vous aimez cet article, partagez-le :