Le beach monégasque débute bien

Trois rencontres et autant de victoires ce mardi pour les beacheurs monégasques. Les filles ont remporté leurs deux matches face à Malte (2-0) et au Luxembourg (2-0). De leur côté, les garçons ont également disposé des Luxembourgeois.

Malgré la grisaille et la pluie, le beach-volley, contrairement au tennis, n'a pas été annulé. Sur un terrain au sable particulier, les deux équipes monégasques se sont relayées tout au long de la journée. Les filles ont ouvert et clôturé le bal tandis que les garçons se sont employés à égayer une après-midi plutôt fraiche.

Img 8548

Avec trois victoires en trois matches, les tournois masculins et féminins se sont lancés sous les meilleurs auspices. "C'est une très bonne journée pour nous. Le niveau des paires a grandement augmenté par rapport à il y a deux ans, beaucoup d'équipes ont complètement changé et le niveau technique et le potentiel physique a grandement évolué. C'était important de bien rentrer dans la compétition", explique Michael Chamy, le coach du beach monégasque.

Les filles montrent la voie

Il est à peine 9 heures quand ces demoiselles s'avancent sur le sable noir de Budva. Face à elles, une paire maltaise totalement renouvelée par rapport à il y a deux ans à Saint-Marin. Pas de quoi impressionner Eva Hamzaoui-Biton et Caroline Revel-Chion pour autant. Sérieuses, appliquées, les monégasques ont signé une partie sérieuse mais disputée pour remporter leur premier succès dans ce tournoi (2-0). "La victoire des filles contre Malte est une très grosse performance puisque cette équipe avait un gros niveau de jeu. Elles se sont bien battues jusqu'au bout et je pense que cette victoire sera décisive pour le championnat parce que Malte est un potentiel médaillable, donc il fallait les battre", détaille le coach. 

Img 8642

De leur côté, ces dames affichaient un large sourire après cette victoire. "On avait face à nous deux joueuses confirmées, qui jouent bien au beach, on savait qu'on rentrait dans la compétition avec un très gros match. On a réussi à commencer de façon très sérieuse, avec un bon état d'esprit. On a gardé notre sérieux tout en prenant du plaisir. C'est une belle entrée en matière et il faut encore trouver 2-3 petits réglages, mais on doit continuer d'avancer dans cet esprit-là."

Img 8575

Et elles ne se sont pas trompées en fin d'après-midi. Toujours sérieuses, elles ont appliqué à la lettre les consignes de Michael Chamy face à une équipe qu'il avait pu observer quelques heures plus tôt. "On avait un plan de jeu pré-établit car j'ai pu les voir jouer avant. Les filles l'ont bien respecté et ont bien dominé la rencontre, même si le Luxembourg a su tenir au départ. Mais Eva et Caroline ont insisté sur leur point faible et le schéma est resté le même dans les deux sets. C'était un match un peu piège, surtout après notre victoire contre Malte, il ne fallait pas tomber dans la facilité. Et on gagne 2-0, donc c'est une très bonne opération." 

Les garçons ont été solides

Sous les yeux du Souverain, Alexandre Biton et Pascal Ferry ont fait face à la paire luxembourgeoise. Avec un sacré défi physique à relever. Et malgré un mauvais départ, ils ont su rapidement redresser la barre et exploiter les faiblesses adverses. "Ils avaient face à eux des gabarits très physiques, de bons beacheurs et ont eu pas mal de mal à se mettre dans le premier set avec beaucoup de fautes au service", analyse l'entraîneur de la Principauté.

Img 9186

Rien d'anormal pour un premier match où il faut réussir à trouver la faille de l'adversaire. Pour autant, même menés une bonne partie du premier set, ils n'ont pas paniqué, se montrant même plus solides dans les moments importants. "Ils sauvent deux balles de set et n'ont rien lâché pour aller chercher les deux points pour revenir à 20 partout. Ils ont réalisé une grosse performance au bloc défensif pour marquer ensuite deux points et prendre le premier set", détaille Chamy.

Img 9160

Énervés, parfois dépassés, les luxembourgeois ont alors commencé à commettre beaucoup de fautes, arrosant tout autour du terrain. D'autant que chaque point marqué suscitait encouragements et applaudissements du groupe de supporters monégasques présent, au sein duquel figurait notamment le Prince Albert II. Et c'est fort logiquement que la paire vêtue de noir et rouge a fini par remporter ce match (2-0). "C'est important de bien démarrer. On savait que c'était une équipe physique, on est content de notre match et très content de cette victoire. Ça s'est joué sur le mental, ça nous caractérise pas mal car on sait rester serein et on les a fait déjouer" expliquaient d'ailleurs Alexandre et Pascal après la rencontre.

Img 9211

Prochain rendez-vous pour le beach ce mercredi à 16 heures contre Andorre pour les garçons et à 17 heures pour les dames contre le Monténégro.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos