Bons baisers de Saint-Marin

Athlétisme : Des rires et des larmes

Les membres de l'athlétisme représentent souvent l'une des plus importantes délégations du groupe monégasque lors des Jeux des Petits Etats d'Europe. Ils étaient 23 à prendre part à ces XVIIes JPEE à Saint-Marin cette année. Encadrés par leurs coaches Frédéric Choquard et Didier Boinon, les athlètes Rouge et Blanc ont à nouveau fait preuve d'une grande abnégation. Souvent engagés dans différentes épreuves, ils ont pris part à de nombreuses finales, le nombre de médailles ne reflétant malheureusement pas les efforts déployés. Après 7 breloques en Islande il y a deux ans, le groupe, en partie remanié, en a cette fois-ci ramené 5, dont une en or, ce qui n'avait pas été le cas lors de la précédente édition. 

Img 2740

L'or, celui de Téo Andant, qui ne cesse d'impressionner sur 400 mètres. Déjà auteur d'une très grande saison dans les championnats hexagonaux, le jeune homme arrivait à Saint-Marin avec de grandes ambitions. Premier sur les séries de qualification, il annonçait ainsi la couleur à ses adversaires. Des adversaires qui ont surtout vu le dossard placé sur son dos tant le garçon a survolé les séries comme sa finale. Même s'il n'était pas très content de son temps (47"52), cela lui suffisait pour monter sur la plus haute marche du podium avec près d'une seconde d'avance sur le deuxième. Sa joie était tout autre lors du relais 4 x 400, course qui clôturait la semaine monégasque. 

Img 3577

Alors que le groupe était amputé de Gabriel Dulière, blessé avant le départ, et Pierre-Marie Arnaud (voir ci-après), Giovanni Molino, Marvin Bouilly, Brice Etes et Téo donc, ont signé une course de grande facture pour monter sur le podium, à 40 centièmes seulement de l'or. Ils avaient d'ailleurs été imités quelques minutes plus tôt par leurs compères du relais 4 x 100. Auteurs d'une superbe course, Hugo Marbotte, Thomas Carreda, Thomas Mironenko et Michel Arlanda ont eux aussi accroché le bronze. De son côté, Jesse Aliaga-Jacob a garni son armoire personnelle d'une médaille d'argent sur 110 m haies, tout comme Lise Boryna qui a ramené le bronze sur 400 m haies. Omar Bachir a échoué au pied du podium, terminant 4e du 10 000 mètres tandis que le jeune Cadogan Abada a montré de belles choses à la perche pour la suite. 

Img 3475

Plusieurs athlètes participaient pour la première fois aux JPEE, et parmi eux on pourra noter les bonnes performances de Hugo Marbotte et Thomas Caredda, respectivement finalistes du 200 m et du 100m et médaillés en relais sur 4 x 100, ou encore Giovanni Molino, qualifié en finale du 400 m et membre du relais en bronze sur 4 x 400, sans oublier la jeune Clara Angio, qui a su montrer de belles choses pour l’avenir en 1 500 mètres. 

Img 2506

On regrettera aussi et surtout les deux blessures qui ont touché l'athlétisme monégasque. Zouhair Ouerdi a une nouvelle fois été contraint à l'abandon en pleine course. Alors qu'il volait vers le podium sur 3 000 m steeple, le coureur de la Principauté a été victime d'une rupture du tendon d'Achille après une haie, à quelques centaines de mètres de franchir la ligne d'arrivée. Cruel, d'autant qu'il avait déjà dû abandonner en Islande sur la même course. Quelques heures avant lui, c'est Pierre-Marie Arnaud qui avait dû momentanément quitter ses partenaires. Engagé sur 400 m haies, le jeune homme était revenu à hauteur du 3e au passage du dernier obstacle. La médaille de bronze lui tendait les bras, mais un accrochage avec la haie a provoqué sa chute. Malgré une clavicule en piteux état, il a tout de même terminé la course, non sans douleurs, mais sous les applaudissements de toute la tribune. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Effectif

Entraîneurs : Didier Boinon et Frédéric Choquard

Athlètes : Cadogan Abada, Kaïs Adli, Jesse-Aliaga-Jacob, Téo Andant, Clara Angio, Michel Arlanda, Pierre-Marie Arnaud, Jamal Baaziz, Omar Bachir, Lise Boryna, Marvin Bouilly, Thomas Caredda, Louis Catteau, Adriana Di Guisto, Brice Etes, Grégory Giuffra, Malory Malgherini, Hugo Marbotte, Thomas Mironenko, Giovanni Molino, Inga Stasiulionyte, Zouhair Ouerdi, Nicolas Toscan