Frank Gopcevic (volley-ball) : "Un gros rendez-vous demain"

Opposés à Chypre cet après-midi, les Monégasques ont subi la loi d'une équipe qui leur était supérieure (0-3). Mais pour Frank Gopcevic et ses coéquipiers, la médaille de bronze est toujours possible. Tout se jouera demain face à l'Islande (à 13 heures à la Coque)

Quelle analyse faites-vous de votre match ?

Ben, on a pris la dose (il se marre). C'était une grosse équipe, on a réussi à bien jouer dans le premier set et après, il ont haussé leur niveau de jeu. On a tenu la réception, mais on avait du mal à passer nos attaques. Notre central, Nicolas Bruzzo, était blessé et on l'a laissé au repos.

Vous restez sur deux défaites consécutives. Parvenez-vous tout de même à extraire des choses positives de ces matches ?

Oui, quand même. Là, on affrontait Chypre, qui a d'excellents joueurs. Certains auraient le niveau Pro B ou Nationale 1 en France. Il y en a qui jouent aussi dans le championnat grec. Ils s'entraînent une ou deux fois par jour. Et nous deux fois par semaine. Ce qu'on a fait au niveau de la réception, c'était bien. On est quand même content, ça va donner du peps à l'équipe.

Et vous restez surtout en course pour une médaille…

Eh oui, on aura le bronze si on arriver à battre l'Islande 3-0 ou 3-1. On savait que Chypre était intouchable, même s'ils étaient moins forts que prévu. On a quand même fait un bon match, leur entraîneur enrageait sur le banc au début. Sur la fin, on a essayé de faire tourner l'équipe. Dragan Pezelj a pu se reposer, c'était important.

Demain, vous pourrez compter sur le soutien d'une bonne partie de la délégation ?

Voilà, on essaye de faire passer le message. Il y aura une grosse ambiance dans la salle, ça va compter aussi. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :