Déjà 38 médailles pour Monaco !

La journée de jeudi a encore une fois été prolifique pour la Principauté qui porte son total de médailles à 38 avant les deux derniers jours de compétition.

Des médailles dans tous les sens. A Budva, à Bar, à Podgorica, à Tivat ou à Cetinje, il a plu des médailles de partout. Le retour du soleil (une première depuis le début du séjour) a sans doute inspiré tout ce petit monde. Si les nageurs ont jeté leurs dernières forces pour glaner 5 médailles de plus, ils n'ont pas été les seuls à affoler les compteurs. 

Img 0953  1

Objectif annoncé avant le départ, la médaille par équipe du judo chez ces dames tenait particulièrement à cœur aux habituels membres du Judo Club de Monaco. Après les belles performances individuelles de mardi, les filles ont brillé en équipe, remportant tous leurs combats pour s'adjuger une superbe médaille d'or grâce à un quatuor composé de Sara Allag, Lisa Mebarki, Florine Soula et Carulina Grimigni. Une breloque porte le total à 8 pour le judo, qui reste dans ses standards habituels aux JPEE.

Img 0007

Or toujours, les pongistes étaient sortis vexés et frustrés de leur compétition par équipe. Et avaient annoncé d'emblée qu'ils iraient chercher l'or cette semaine, en double et / ou en simple. Mission accomplie donc pour Anthony Geminiani et Anthony Peretti et Ulrika Quist et Xiaoxin Yang. Déjà 4 médailles pour le tennis de table avant d'attaquer aujourd'hui la compétition en simple. 

En individuel ça marche aussi

On l'attendait sur sa distance favorite. Et le bonhomme n'a pas déçu. Après avoir survolé sa série sans réellement forcer, Téo Andant a déposé ses adversaires en finales. S'il a fini en tête (48'01, soit près d'une seconde de mieux qu'en qualifications), remportant ainsi sa deuxième médaille d'or après Saint-Marin, le jeune homme a vu son partenaire Tristan Baldini prendre la 5e place de la finale. Deux autres médailles ont gonflé les stats de l'athlétisme. Lise Boryna, habituée des podiums aux JPEE, a ajouté une nouvelle breloque en bronze sur le 400 haies tandis que Jessica Ratti a bien réussi ses débuts puisqu'elle s'est adjugée l'argent sur 400 mètres.

Dic 1951

Le tir à 10 mètres débutait hier et ce sont les hommes qui ouvraient le bal. Au pistolet, Boris Jeremenko, après avoir pris l'or en Islande et le bronze à Saint-Marin, s'est offert la couleur qui lui manquait avec une belle médaille d'argent. 

Img 8457

En qualifications au côté d'Yvan Ornella, ce dernier n'a pu atteindre la finale. Les filles ont enchaîné après les garçons. Carine Ornella-Canestrelli et Cynthia Varriale-Bonardi, toutes deux qualifiées en finale, n'ont malheureusement pas atteint le podium, terminant respectivement 8e et 7e

Img 8734

Le sport boules est généralement un bon pourvoyeur de médailles pour la délégation monégasque. Lyonnaise et pétanque l'ont encore prouvé hier. Dans un duel 100% Monaco en place de troisième, c'est Laurence Crovetto qui s'est imposée (13-12) face à Marie-Lyne Bolis en pétanque. 

Img 8518

Au soir de jeudi, Monaco, avec 38 médailles, pointe à la 4e place

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

En bref

Les basketteuses l'ont largement emporté face à Chypre (82-53). De leur côté, les volleyeurs se sont inclinés 3 sets à 2 contre Saint-Marin.
En beach volley, défaite pour les filles (vs Chypre) et victoire pour les garçons (Malte). Matches décisifs aujourd'hui pour les breloques (Andorre pour les garçons en demi-finale et Liechtenstein pour les filles.)
Médailles assurées en tennis ou Lucas Catarina et Romain Arneodo (en simple) ont assuré le coup avec leur demi-finale. C'est fini en revanche pour Danai Petroula. Le double Arneodo-Catarina continue sa route après une épique bataille (1-6 / 6-1 / 11-9). Le double mixte Diep-Petroula doit reprendre aujourd'hui après l'interruption de leur match hier soir.