Loic Bruni à nouveau champion de France de VTT descente

Ce week-end aux Menuires, le sociétaire de l'US Cagnes a décroché son deuxième titre national d'affilée chez les seniors. A 20 ans, Loic Bruni est déjà le patron de la discipline.

Le mois dernier, il avait laissé filer une hypothétique première victoire en Coupe du monde. Cette déception oubliée, ou du moins mise de côté avant de pouvoir en découdre à nouveau sur la scène internationale, Loic Bruni s'est consolé lors des championnats de France.

Dimanche, il a grillé la politesse à tous ses concurrents sur la piste des Menuires, en Savoie. Grand favori, le licencié de l'US Cagnes, qui fait partie du team Lapierre Gravity republic, a rallié l'arrivée en 2'04"33, soit plus de 4 secondes d'avance sur le Dracénois Aurélien Giordanengo (2'08"41).

Malgré son jeune âge, l'Azuréen a parfaitement répondu aux attentes qui pesaient sur ses épaules. "Oui, j’avais un peu de pression, forcément. Ici, on était quand même quelques-uns à pouvoir prétendre au titre", a indiqué Bruni au site velovert.com.

Comme Vouilloz et Barel

Déjà sacré en 2013, Loic Bruni a donc réussi à conserver son maillot tricolore. Une performance que seuls les grands Nicolas Vouilloz et Fabien Barel (7 titres mondiaux pour l'un, deux pour l'autre) avaient réussi à accomplir avant lui.

Loic Bruni Coupe Monde Uci Fort William 2014 Vtt

Un joli tour de force, d'autant plus que le rider cagnois n'avait pas paru très enthousiaste à propos du parcours de ces championnats de France. "Quand j’ai fait les reconnaissances à pied, je n’étais pas trop emballé. Puis finalement, au fur et à mesure des runs, j’ai trouvé ça pas mal".

Rendue très instable par la pluie tombée en début de matinée, la piste, rapide dans sa première partie, plus technique et jalonnée de virages peu évidents à négocier par la suite, avant de redevenir très roulante, incitait à la vigilance.

"Il y avait aussi pas mal de dévers et c’était assez piégeux. Sur le bas, j’ai préféré assurer un peu car on pouvait vite partir à la faute", a résumé Loic Bruni.

Le jeune homme devra s'imposer encore une fois l'an prochain pour égaler Fabien Barel, lauréat de toutes les éditions mises en jeu entre 2004 et 2006.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   

Direction le Canada

Du 31 juillet au 3 août, Loic Bruni sera présent à Mont Saint-Anne (Canada), pour y disputer la cinquième manche de Coupe du monde. L'occasion d'oublier sa désillusion de Leogang.